Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 23:18

J'imagine...j'imagine une colline,
Façonnée par une farandole d'idées mutines,
Des mots plus ou moins sages alignés sur une page,
Qui chercheraient à atteindre les nuages.

Je dessine...je dessine cette colline.
Aux mélanges de couleurs,je la découvre encline,
Une goutte d'eau les brouille,creuse son sillage.
Subtiles nuances révélées sur son passage.

J'écris...j'écris cette colline,
Aux teintes chamarrées que des mots bien inspirés butinent.
Riches de sens et de couleurs,ils s'envolent pour un merveilleux voyage.
En regardant le ciel, j'essaie de lire leur message.

Published by Léopoldine
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 21:13

Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas écrit...

Voici un petit retour...

Des mots échangés pendant le week-end, qui ont réveillé une envie d'écrire.

L'inspiration ne se commande pas, elle se reçoit, à la faveur de partages ou d'émotions soudainement ressenties.

Dans un "je t'embrasse" ,

Je devine un appel à la tendresse,

Un baiser posé avec délicatesse,

Le choix de quelques mots dont la consonance berce.

Dans un "je t'embrasse",

J'imagine un effleurement, une caresse,

Prendre soin de l'autre comme une promesse,

Laisser se diffuser la douceur des derniers mots qu'on laisse.

Dans un "je t'embrasse",

Je sème des couleurs habillant mon message de joliesse,

J'exprime mon affection sans détour, ni faiblesse

Au destinataire de ces mots empreints de sagesse.

Published by Léopoldine
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 18:48

En réponse à "Bonjour", publié il y a quelques années maintenant, voici "Bonsoir"...

 bonsoir

Même si,

La nuit observe mon déclin, avant de célébrer sa victoire,

Même si,

Elle étend peu à peu son voile, inévitable accessoire

Pour imposer son règne et dominer sans s'émouvoir,

Ouvre les yeux, tant que tu peux encore me voir.

 

Même si,

Je ne suis que douce lumière, message ou lueur d'espoir,

Même si, 

Supposer que je résiste est vain et illusoire,

Capture-moi du regard, deviens mon hôte d'un soir,

En ouvrant les yeux, tant que tu peux encore me voir.

 

Même si, 

La nuit poursuit, insatiable, la conquête de son territoire,

Même si,

La nuit convertit ce monde en un immense dortoir

Que seul le vent se vante de parcourir, insaisissable et hagard,

Ouvre les yeux, si tu peux encore me voir.

 

Enfin, il se fait tard, le triomphe de la nuit est notoire.

Le jour s'est évanoui, ne reprendra que demain son histoire.

Ferme les yeux, laisse-toi aller, laisse tes paupières choir.

Je t'offre mon bonsoir et t'accompagne de l'autre côte du miroir.

Published by Léopoldine
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 13:33

Orange_Vista_background.jpg

 

Aussi délicatement pèlerait-on d'une orange l'écorce,

Pour la révéler aux yeux de tous dans la meilleure pose,

Aussi habilement, de ces derniers jours de 2013 qui  nous reposent

On élimine peu à peu les heures pour découvrir 2014.

 

Alors, dans cette belle et ronde, des reflets de bleu je propose,

Que de gouttelettes fraîches et pétillantes elle vous arrose.

Encore, des soupçons verts, téméraires, je veux en juste dose.

Que des rations d'espoir donnent le sourire à des lèvres encore closes.

Puis de rouge, de jaune ou de rose, que chacun à sa convenance dispose.

Cette orange multicolore, toute teintée de nos souhaits et attentes, je l'ose !

Même plus qu'en quartiers, qu'en trimestres, semaines, jours, on la décompose

Pour en extraire toute l'énergie et la vitalité que le bonheur quotidien suppose.

Cette orange, sur laquelle tant de mains, de regards et d'attentes se superposent,

A l'en faire rougir, simplement touchée de ces talents de virtuose qu'on lui impose, 

Je l'imagine juste en fermant les yeux pour mieux apprécier la grandiose

Confusion de saveurs quand l'heure sera venue de la croquer pour qu'elle explose.

 

Bonnes fêtes de fin d'année à tous ;)


orange--2-.jpg


Published by Léopoldine
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 18:12

villers.jpg

 

Si semblables se pensaient-ils.

Si heureuse de ces échanges était-elle.

Si impatients d'une rencontre s'avouaient-ils.

S'illuminaient déjà kyrielles d'étincelles.

 

Si prêts à colorer leur vie se disaient-ils.

Si souriante à cette idée était-elle.

Si sa bougie devenait même accessoire inutile,

Simulacre, face aux flammes de leur fusion éventuelle.

 

Si insaisissables ces rêves demeurent-ils.

Si assassine la réalité s'annonce-t-elle.

Silence assourdissant, démunis, s'imposent-ils.

Signature cruelle de la défaite du virtuel face au réel.

 


Published by Léopoldine
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 19:17

Quand le courant passe entre un professeur de français et un professeur de mathématiques,

que le professeur de français étudie "Effroyables jardins" de Michel Quint avec ses élèves de 3ème,

que le professeur de mathématiques se laisse inspirer...voici le résultat !!

 

rouge

      Singulier pluriel

D'un rouge

Sublimant les lèvres comme par magie,

Rouge cosmétique démocratisé à l'envi,

Rouge artificiel amenant une beauté devenue stratégie

Pour figer des esprits que tant d'éclat à l'anesthésie convie.

 

D'un rouge,

Qui ravit l'oeil plus qu'il ne le révèle,

Qui célèbre le sourire plus qu'il ne l'appelle,

Qui endort les consciences plus qu'il ne les réveille, 

Mais dont je me réjouis à chaque baiser providentiel,

 

A ce rouge,

Que mes yeux et oreilles condamnent sans appel,

Agressés par des "Oh !" ,"Ah !" résonnantes, trébuchantes voyelles

Acclamant un nez rouge ambulant, stupide appareil

Déclenchant tant les rires que mon dégoût sans pareil.

 

D'un rouge commercial aux multiples nuances,

Appliqué sur des lèvres obéissant à l'élégance, 

A ce rouge perturbateur porté avec véhémence,

Par un nez contestataire, refusant de suivre la tendance, 

Tout le chemin d'une conscience à éveiller avec patience.

 

Du maquillage séduisant l'oeil, mais le détournant de l'essentiel,

A la réalité brutale, grossièrement maquillée par quelque clown occasionnel,

Un regard à éduquer, à ancrer dans le réel,

Pour faire exister dans des yeux chargés d'étincelles,

Ce rouge singulier aux résonances plurielles.

 

Published by Léopoldine
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 14:26

Une main,

Pour en accueillir une autre et l'accompagner,

Pour accueillir des mots et les poser,

Pour déposer une empreinte, figurer une pensée...

 

les_mains.png

 

 

Une main qui s'ouvre...

Simple manifestation d'un oeil qu'il s'éclaire...

Prêt à capter toutes les petites étincelles de la vie...

( Clin d'oeil en direction de Paris)

 

       Impossible de ne pas citer la chanson "Nos mains" de Jean Jacques Goldman, dont je ne peux qu'applaudir intensément les paroles...

 

Published by Léopoldine
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 07:03

Avec...

un soupçon d'assurance en plus

un sentiment de confiance en plus

un pas, deux pas, une ou deux traversées en plus

un an de plus...

 

DSCN9826.am_a.jpg

 

 

Il lâchera cette main qui lui servait de guide...

Il fera ses premiers pas, ses premières expériences...

Published by Léopoldine
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 13:11

Ca pétille...

 

DSCN9493.resized.jpg

 

comme une limonade fraîche et sucrée...

 

DSCN9495.resized.jpg

 

quand je pense à l'été...et à toutes les rencontres qui m'attendent...

 

DSCN9477.resized.jpg

 

J'en souris déjà...

 

DSCN9486.resized.jpg

Published by Léopoldine
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 08:38

DSCN9340.am.jpg

 

En ce jour particulier,

le contexte m'impose de dire : "Résiste !

                                               Il est des "mals" qui manipulent les esprits et contre lesquels il faut

                                               se battre !

                                               Résiste !

                                               Ensemble, nous transformerons ce "Résiste" en "Existe" !

 

 

 

 



Published by Léopoldine
commenter cet article

Pour Lever Un Peu Le Voile...

Un Peu De Moi

  • Léopoldine

Recherche

Pages